Erreur Ajax

Une erreur s'est produite. Veuillez recharger la page ou réessayer ultérieurement.

Raison de l'erreur : unknown

Yves Rocher
0
Retour

Quelle huile Monoï choisir ?

À chaque fois qu’arrive l’été, on veut toutes notre flacon d’huile de Monoï pour se parer d’une douce odeur d’exotisme et de vacances. Mais il existe de nombreuses huiles de Monoï sur le marché. Alors laquelle choisir ? Comment être sûre qu’il s’agit d’un vrai Monoï de Tahiti et comment l’utiliser ? Suivez le guide !

Comment est fabriqué le monoï ? 

Avant de vous donner les clefs pour apprendre à reconnaître un vrai monoï d’un faux, un petit rappel s’impose.  Le monoï est composé de boutons de fleurs de tiaré macérés dans l’huile de coprah, la pulpe de noix de coco séchée. Le Monoï de Tahiti est une Appellation d’Origine Protégée depuis 1992. Ainsi, tous les produits mentionnant cette appellation doivent obligatoirement être constitués d’huile de coco cultivée en Polynésie et de fleurs de tiaré polynésiennes, cueillies au stade de bouton. Attention, le mot monoï n’est pas protégé ! C’est là que de nombreuses marques jouent sur les mots en mentionnant par exemple huile de Monoï sur leur flacon. Cela  ne signifie pas qu’il s’agit d’un vrai Monoï de Tahiti.

Fleur de Tiaré

Quelle huile de monoï choisir ? Nos conseils

La composition du monoï

Le premier réflexe à adopter est de vérifier la composition d’une huile de Monoï. Il en existe de nombreuses sur le marché, qui sont aussi composées d’huiles végétales moins coûteuses comme l’huile d’amande douce ou de sésame. Après tout, pourquoi pas. Mais dans ce cas, ce n’est pas un vrai Monoï de Tahiti ! Parfois, certaines compositions sont moins reluisantes : les fabricants peuvent ajouter des huiles synthétiques comme la paraffine liquide, un composant dérivé du pétrole, ou de l’isopropyl palmitate, un dérivé de l’huile de palme. 

Dans tous les cas, plus la liste des ingrédients est courte, mieux c’est ! La véritable huile de Monoï de Tahiti n’est composée que d’huile de coprah et de fleurs de tiaré.

Une dernière astuce à retenir sur la composition de l’huile de Monoï ? Si elle ne fige pas en dessous de 25°, c’est qu’elle contient des agents liquéfiants qui n’ont rien à faire dans la formulation d’un vrai monoï. Faites le test !

Avant de vous envoler pour Tahiti, suivez d’abord cette check-list pour contrôler que tous les voyants sont au vert : 

  • Vérifiez que l’huile provient bien de Tahiti ou de Polynésie : l’origine est déjà un gage de confiance
  • Scrutez bien l’étiquette de composition du flacon : il doit y figurer les ingrédients cocos nuciferaetgardeniatahitensis (ou taitensis) dans la composition de l’huile. Autrement, ce n’est pas un Monoï de Tahiti !
  • Évitez les huiles qui portent la mention « bio » : le Monoï de Tahiti bio n’existe pas !
  • Lisez bien l’étiquette du produit : il est écrit « huile de Monoï », « huile de Monoï de Tahiti » ou « Monoï 100% huile végétale » ? Reposez le flacon, ce n’est pas un Monoï de Tahiti pur, mais un mélange de 50% de Monoï de Tahiti et d’autres huiles 
  • Gardez en tête qu’un Monoï de Tahiti pur contient au minimum 90% de monoï provenant de Tahiti
Huiles Monoï

À chaque peau, son huile de Monoï

Vous savez maintenant comment bien choisir une huile de Monoï. Il ne vous reste plus qu’à trouver celle qui vous convient !

  • Vous avez la peau normale et souhaitez l’hydrater sans la graisser : optez plutôt pour l’Huile Sèche Multi-Usages Hydratante Monoï Yves Rocher, qui nourrit la peau en laissant un fini mat. Sous forme de spray, elle dépose un film fin sur votre peau.
  • Votre peau est sèche et a besoin d’une hydratation beaucoup plus intense : préférez les huiles plus riches comme l’Huile Tradition Monoï Yves Rocher. Sa formule composée à 97% de Monoï de Tahiti offre de la douceur à votre peau en la parfumant délicatement.
Monoï

Comment utiliser son huile de monoï ? 

On vous dit maintenant comment bien l’utiliser pour profiter de tous ses bienfaits :

  • En soin après la  douche pour nourrir votre  peau, grâce à l’huile de coprah. Elle va l’adoucir et l’assouplir En plus, rien ne vous empêche de l’utilisertout au long de l’année. Une bonne nouvelle pour toutes celles qui veulent prolonger l’effet vacances ! 
  • En soin préventif sur les cheveux secs et fragilisés par les expositions répétées au soleil : utilisez l’huile sèche multi-usages comme masque avant votre shampoing sur vos pointes et vos longueurs. Vos cheveux seront souples et brillants
  • En version sèche multi-usages sous forme de spray, pour déposer un film fin nourrissant sur la peau sans la graisser ou pour sublimer les cheveux sans les alourdir
  • En version riche avec une huile tradition nourrissante, pour une hydratation plus intense de la peau 
  • En version nacrée pour hydrater et nourrir la peau tout en lui apportant une touche de lumière.
  • Et on le rappelle, l’huile de monoï n’est pas faite pour bronzer et ne protège pas des rayons UV ! À la plage, on range son monoï et on applique sa crème solaire

Maintenant que vous avez choisi votre huile de Monoï, vous allez pouvoir profiter de tous ses bienfaits pour votre peau et vos cheveux. Hydratante, nourrissante, protectrice, embellissante : c’est un sans-faute pour l’huile de Monoï !

La bonne adresse : où trouver du monoï de qualité ?

Rappelons-le, le vrai monoï est composé des ingrédients cocos nucifera et gardeniatahitensis ou taitensis. Pour trouver du monoï de bonne qualité, il faut chercher du côté des recettes tahitiennes. Chez Yves Rocher, tous les produits de la gamme Monoï comme l’Huile Tradition Monoï Collector, l’Huile Sèche Hydratante Monoï et l’Huile Nacrée Hydratante Monoï contiennent les ingrédients traditionnels.

Partager

Produit ajouté à vos favorisVoir mes favoris