Retour

Les réponses à toutes vos questions sur vos cheveux !

Fréquence de lavage, prendre soin de sa couleur, comment éviter les pointes fourchues… on vous éclaire sur les bonnes habitudes capillaires à prendre !

1) Les produits 2 en 1 sont-ils aussi efficaces que deux produits séparés ?

Les produits 2 en 1 ont l’avantage de faire gagner du temps en combinant une action lavante et soin. Ces produits sont par exemple très pratiques pour ne pas encombrer sa valise, ou lorsque notre mode de vie s’accélère et ne laisse pas de temps pour soi.
Pour que l’action soit la plus efficace possible, il est conseillé de privilégier les produits à action spécifique. En effet, les formules des produits sont adaptées à leur utilisation, le shampooing possède une action lavante optimale et rapide (pas de temps de pose), tandis que l’après-shampooing et le masque, plus riches, nécessitent un temps de contact plus important pour garantir une efficacité optimale.

La réponse : Tout comme la peau, il existe plusieurs natures de cheveux. Pour garder sa chevelure resplendissante de beauté, le mot d’ordre est simple, s’accorder du temps pour soi et utiliser un soin adapté. Pour un résultat optimal, optez donc pour les produits séparés, où chaque formule apportera une action maximale pour garantir la beauté du cheveu !

sowimage

2) Quelle est la différence entre un après-shampooing et un masque ?

Bien qu’étant tous deux des produits de soin, l’après-shampooing et le masque ont des fonctions différentes. L’après-shampooing est utilisé pour faciliter le démêlage des cheveux alors que le masque, plus riche de nature (composition à base d’huiles et de beurres végétaux), apporte une fonction soin plus poussée.

La réponse : un après-shampooing peut être utilisé après chaque shampooing classique. Le masque lui, plus riche, s’applique 1 à 2 fois par semaine pour ne pas alourdir la fibre.

sowimage

3) Comment prendre soin de sa couleur/coloration/décoloration ?

L’eau est un allié pour débarrasser la fibre des impuretés, mais elle constitue l’un des principaux facteurs qui fait dégorger la couleur. Celle-ci évolue au fur et à mesure des lavages, elle devient plus terne. Dans le cas d’une coloration permanente, la fibre a été modifiée chimiquement, le cheveu est plus poreux et peut être fragilisé. Il a donc besoin d’un shampooing doux pour ne pas agresser la fibre d’avantage. C’est pour répondre aux besoins des cheveux fragilisés que nous avons élaborés des shampooings sans sulfate, plus doux. Pour renforcer ses cheveux et protéger sa couleur, il est recommandé de terminer par un soin adapté aux besoins des cheveux colorés.

La réponse : Avant tout, éviter les lavages trop fréquents qui favorisent le dégorgement de la couleur. Utilisez des shampooings doux et apportez du soin à la fibre pour la renforcer. L’utilisation de produits gainants d’origine naturelle sera aussi recommandé : ils laissent un film protecteur pour limiter le dégorgement de la couleur.

sowimage

4) Quand dois-je changer de shampooing ?

Il est avant tout important de choisir un shampooing en fonction de la nature de ses cheveux : endommagés, fins, épais, lisses, frisés, gras, secs… Si vos cheveux sont plutôt :
- Naturels (sans coloration) : utilisez un shampooing qui maintient une bonne forme ou qui améliore l’aspect de vos cheveux.
- Dans un environnement urbain : privilégiez plutôt une gamme anti-pollution avec un effet bouclier.
- Fins et sans volume : évitez les produits trop riches qui peuvent alourdir votre cheveu et faire un effet gras.
- Secs et abimés : concentrez-vous sur des shampooings nutrition et réparation.
- Ternes mais pas endommagés : les shampooings brillance/anti-pollution sont pour vous !

Nous pouvons être amenées à changer de shampooing pour plusieurs raisons : par exemple, les changements de saisons, les variations hormonales, peuvent moduler la production de sébum au niveau du cuir chevelu. La pollution est un facteur extérieur qui ternie le cheveu.

La réponse : Changer de shampooing lorsque que vous remarquez que votre chevelure perd en éclat ou qu’elle s’alourdie.

 

sowimage

5) Combien de fois se laver les cheveux dans la semaine ?

La nature du cheveu peut en partie jouer sur la fréquence des lavages. Par exemple, les cheveux fins ont une meilleure diffusion du sébum sur la chevelure et donc, ont tendance à avoir un aspect gras plus vite. Si vous avez plutôt des cheveux frisés et épais, la répartition du sébum sur les longueurs se fait plus difficilement. Il aura tendance à s’accumuler au niveau du cuir chevelu, dans ce cas-là les cheveux seront plus secs sur la longueur.
Enfin, plus les cheveux sont lavés fréquemment, plus le film lipidique présent à la surface de la fibre sera endommagé avec une sensation de cheveux plus secs. Il est donc recommandé d’utiliser un shampooing doux si on lave ses cheveux quotidiennement.

La réponse : La première règle, adaptez vos produits en fonction de la nature de vos cheveux ! Ensuite faites selon votre ressenti et choisissez un shampooing qui vous permettra d’espacer au maximum les lavages.

6) Peut-on sortir les cheveux mouillés ?

Un cheveu sain possède un film lipidique bien hydrophobe à sa surface et des écailles fermées qui correspondent à la couche de kératine la plus externe de la fibre capillaire appelée cuticule.
Sous l’effet de l’eau, les écailles s’ouvrent, et la fibre gonfle, devient poreuse et plus vulnérable aux agressions extérieures. Un cheveu humide est donc plus exposé aux agressions extérieures.

La réponse : Il vaut mieux éviter de démarrer la journée avec les cheveux humides.

sowimage

7) Je fais du sport/je vais à la piscine plusieurs fois par semaine, comment protéger mes cheveux ?

Avant tout, le bonnet de bain est le seul moyen de limiter le contact des cheveux avec l’eau chlorée, source d’agression pour le cheveu. Ici, nous sommes dans le cas d’un lavage fréquent où il est donc conseillé d’opter pour un shampooing doux en évitant de se doucher à l’eau trop chaude, qui terni le cheveu.

La réponse : le bonnet de bain est une bonne solution pour limiter l’effet indésirable de l’eau chlorée sur vos cheveux ! Si vous faites de la natation, pensez à vous laver les cheveux à la sortie de la piscine avec un shampooing doux.

 

sowimage

8) Quelle différence de soin pour les cheveux courts ou longs ?

Les cheveux longs subissent naturellement plus de dommages liés à la routine capillaire, au lavage, au séchage, à la friction… Il faut donc les préserver et appliquer des soins démêlants pour les protéger contre la casse ; des soins réparateurs sur les pointes pour les renforcer, pour restaurer le film lipidique en surface et lisser les écailles de la fibre.
Les cheveux courts ne sont pas en reste et méritent aussi de l’attention. Ils apprécieront d’être lavés avec des shampooings doux et protégés avec l’utilisation d’après-shampooing ou d’un soin 1 à 2 fois par semaine.

La réponse : Les cheveux longs nécessitent naturellement plus de soin que des cheveux courts car ils sont plus exposés aux agressions du quotidien. Toutefois, ne négligez pas votre routine capillaire si vous avez les cheveux courts ! Utiliser des soins adaptés ne les fera que resplendir de beauté !

 

9) Dormir avec un foulard, vraiment utile ?

De manière générale, les frottements (vêtements et écharpes) fragilisent la fibre du cheveu par action mécanique. Mais nos cheveux ne réagissent pas tous de la même manière, cela dépend de leur nature. Ainsi, si vous avez les cheveux secs et cassants, il sera bénéfique de limiter ces frottements sur la fibre déjà fragile.
Un foulard en soie peut aider puisque son tissu doux accrochera moins la fibre qu’un autre type de tissu et réduira ainsi les frottements du cheveu sur l’oreiller.

La réponse : Si vous avez les cheveux cassants, le foulard en soie peut s’avérer utile pour éviter d’abimer vos cheveux en dormant !

sowimage

 

11) L’effet du calcaire sur les cheveux ?

Souvent l’eau de ville contient du calcaire qui peut ternir la chevelure. L’utilisation de produits tels que les vinaigres cosmétiques dans l’eau de rinçage permettent de neutraliser ce calcaire.
La réponse : Le vinaigre de rinçage aide vos cheveux à neutraliser les dépôts de calcaire et leurs redonne de l’éclat

12) Comment protéger ses cheveux des sources de chaleur ?

La chaleur répétée lors du séchage (sèche-cheveux, lisseurs) est l’un des principaux facteurs qui fragilise la fibre.
La température élevée va accélérer l’évaporation de l’eau ce qui peut endommager la fibre et la rendre plus poreuse. La chaleur endommage aussi la structure interne de la fibre qui sera moins résistante. Pour contrer cela, nous vous conseillons d’avoir recours à un sérum anti-casse, qui, appliqué sur les cheveux avant l’utilisation d’un appareil chauffant, préviendra de potentiels dégâts irréversibles.
La réponse : une source de chaleur trop élevée est néfaste pour vos cheveux surtout, s’ils y sont régulièrement exposés. N’hésitez donc pas à les renforcer avec des sérums anti-casses adaptés pour les protéger.

 

Partager